Une tatoueuse aide les victimes de violences conjugales à cacher leurs cicatrices

Yevgeniya Zakhar, une tatoueuse russe, a mis une annonce sur ses réseaux sociaux l’année dernière proposant aux femmes victimes de violences conjugales à cacher leurs cicatrices en les tatouant gratuitement. Elle a été rapidement inondée de demandes de femmes battues, coupées ou brulées, aussi bien qu’elle a dû limiter le nombre de visites dans la…